• Cancer

     

    J'ai écrit ce poème plusieurs années après mon opération qui

    était la première que j'avais...  Comme on dit, ma toute

    première mais non la moindre...  Jamais je n'avais été

    endormi, ni eu d'autres problèmes que des petites grippes,

    sinusites, des petites maladies normales de la vie...

    Cette opération ne me faisait pas peur car ne je savais

    pas ce dans quoi je m'embarquais...  Une chance car

    depuis cette opération, je ne veux plus passer de tests,

    d'examens ou autres...  Ma docteure me tape sur les doigts

    depuis ce temps car je ne veux plus passer d'examen...

     

    J'ai eu comme opération, l'ablation du lobe supérieure

    droit car j'avais une masse de plus de 7 cm.  Disons

    la grosseur d'une belle grosse orange...

     

    Le vrai nom : lobectomie supérieur droite !

    En terme facile, ils m'ont enlevé le lobe supérieur de mon

    poumon droit.  Grosse opération, plus de huit heures sur la

    table d'opération.  J'ai été ouverte dans le dos tout le long

    de mon omoplate d'une longueur d'environ 12 pouces

    (31 cm).  Ensuite ils écartent les cotes entre 8 à 10 pouces

    (20 à 30 cm) pour aller enlever le lobe et non le poumon.

    C'est ça qui est le plus souffrant car tu ressens la sensation

    de l'opération même après presque 6 ans.  Ça va faire 6 ans

    le 5 août 2016 que j'ai eu mon opération.

     

     Mais je peux dire que j'ai eu le meilleur, le plus gentil, le

    plus doux  et le plus calme des chirurgiens thoracique.

    Le Dr. Conti qui était arrivé au Québec depuis seulement

    six mois, originaire de l'Italie et qui a étudié en France.

    J'ai adoré ce médecin car il m'a comprise, beaucoup parler,

    n'était jamais pressé, m'expliquait ce que je lui demandais

    et m'a donné le meilleur de lui-même.  Je suis demeuré 29

    jours à l'hôpital dont 14 aux soins intensifs.  J'avoue que

    je n'ai pas vraiment de souvenirs de ces jours sauf quel-

    que passage par ci par là mais sans plus.

     

    J'ai refusé toute forme de chimio et je ne le regretterai

    jamais.  Ce qu'il me proposait était très dur et je serais

    resté avec beaucoup trop de séquelles.  J'aurais perdu

    l'usage de mes mains en sensations donc plus capable de

    tenir mon café sans avoir peur de l'échapper...  J'aurais

    marché avec une canne car ça brûle le dessous des pieds et

    j'avais 90% de chance de faire un arrêt cardiaque...  J'ai pris

    la bonne décision car après un an si tu n'as pas de récidive,

    c'est que tu n'en auras plus.  Si un autre cancer revenait ce

    serait un autre et non une récidive.  Plusieurs personnes croient

    à tord que tu peux avoir plusieurs récidives...  Non c'est un cancer

    différent même s'il revient à la même place.  Une récidive c'est en

    dedans d'un an du jour de ton opération.  Mon frère en a eu une et

    il en est décédé.

     

    Dans toute cette longue explication, la seule chose que je peux vous

    dire qui ne nous quitte jamais...  c'est la peur d'en avoir un autre.

    Jamais je ne dirai que j'ai vaincu le cancer car pour moi on ne

    peut pas le vaincre.  On demeure avec des pertes, des séquelles, des

    peurs et des blessures et ce pour le reste de notre vie.

     

    Merci infiniment de m'avoir lu !

     

    MarieCarmen

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Mai 2016 à 10:52

    Hello

    Douce Amie

    C 'est difficile de pouvoir , imaginer ce que tu as vécue et que tu continue à vivre

    Mon papa à eu un cancer en 90 avec le même type que celui que tu décris,

    Il c'est fait opérer et suite à cela il a vécu jusqu'en 2012 , 

    Bcp de chimio qui l'on rendu malade , et du coup de séquelles innombrables

    Mon frère a eu aussi un cancer  de la grosseur d'une orange en 3 mois il nous a quitter

    Tout ça pour dire que cette maladie est sournoise

    Et je me dis que si un jour je devais l 'avoir , je ne sais pas si j 'aurais le courage de me battre

    Comme toi et tant d'autres le font

    En tout cas je t'envoie pleins de pensées positives

    et de gros bisous remplis d'amitié

     

     

      • Mardi 31 Mai 2016 à 12:53

         Koumac,

        Merci pour ton commentaire, j'apprécie infiniment.

        Je vais te dire quand ça nous arrive on se bat, après on réfléchis... au choix que l'on

        a fait.  Je ne regretterai jamais d'avoir tenté car j'ai encore tellement d'autres

        belles choses à vivre !

    2
    Vendredi 3 Juin 2016 à 22:24

    Bonsoir,

    En passant par hasard j'ai lu votre article et m'a beaucoup touché.

    Je sais ce que c'est...... j'ai eu 2 cancer de la poitrine un en 1993

    et un autre ablation du sein en 2013.

    C'est vrai la panique totale lors des examens annuels.

    Vous avez beaucoup de courage et de volonté, moi je flanche un peu, j'ai également mon mari

    qui a eu en même temps que moi un cancer de la gorge et langue, ils nous a fallu

    beaucoup de courage pour continuer.

    Part contre mon frère en est décédé.

    Voilà un peu de moi ou de nous

    Amicalement Béa

      • Samedi 4 Juin 2016 à 03:34

         Béa,

        Merci de ton commentaire.  C'est très gentil à toi !

    3
    Jeudi 16 Juin 2016 à 16:51

    Un petit coucou en passant pour vous souhaiter pleins de belles choses

    amicalement Béa

    4
    Dimanche 19 Juin 2016 à 21:14

    Tu es sauvée. Tu es d'une force incroyable.

    On imagine pas ce que c'est que la maladie que lorsqu'on la vit... j'en sais quelque chose.. accrochée pour la seconde fois sur ma machine de dialyse j'attend l'opération qui me sauvera la vie mais combien de temps et celle-ci sera t elle la bonne?

     

    L'avenir nous le dira..

    toute mes amitiés

    Nathie

      • Mardi 21 Juin 2016 à 15:40

         ma belle Nathie,

        Merci pour tes compliments et je te souhaites que

        tes problèmes avec tes reins se règlent le plus

        vite possible...  Mais comme tu dis,

        c'est souvent l'avenir qui nous le dis !

        Gros bisous,

        MarieCarmen

    5
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 17:15

    Mes meilleurs voeux pour ces fêtes de fin d'année

    Amicalement Béa

    6
    Samedi 31 Décembre 2016 à 23:12

    bonsoir je suis passée chez vous par hazard j ai lu vôtre article

    qui ma beaucoup touchée mon compagnon est décéder de

    cette foutue maladie

    je vous souhaite que de bonne chose a venir

    amitier Danyblue

     

    7
    Dimanche 22 Janvier à 19:15

    Bonsoir MarieCarmen

    Je venais te faire une petite visite et je tombe sur cet article très émouvant...Merci pour ton témoignage. J'ai dans mon entourage des gens qui y ont fait fasse, mon frère qui comme toi a remporté la bataille, il y a plus de 20 ans et comme toi, il dit bien qu'il a gagné une bataille mais que la guerre qui s'est déclarée en lui est toujours présente en lui, avec ses angoisses au moindre signe de malaise, de visite médical et d'autres choses qu'il est trop pudique pour nous dire...J'ai beaucoup prié quand il est tombé malade et eu beaucoup de peine à le voir diminuer, peur aussi qu'il souffre et qu'il s'en aille....Tu as fait tes choix pour te soigner et tu as eu raison de suivre ton instinct et faire ce que tu voulais pour toi et refuser ce que tu ne voulais pas...La peur est toujours présente...tu sais même si je n'ai pas connu cette difficulté, je crois que la peur de tomber malade, de souffrir et de mourir est en chacun de nous....la peur n'évite pas le danger mais elle peut nous empêcher de vivre. C'est normal d'avoir peur, on aime la vie, on veut rester le plus longtemps possible avec ceux qu'on aime et le mot le plus beau et le plus dit de l'amour c'est "encore". Oui "encore un soir" même si on sait que ce soir sera un jour inévitable....La peur nous dit qu'on aime la vie et la vie nous dit qu'il est normal d'avoir peur, ce qui ne l'est pas c'est de laisser la peur nous empêchait d'avancer et de cueillir les fruits que la vie nous tend.....Ceux qui n'ont pas peur sont des fous furieux et déjà morts, ceux qui ont peur de mourir et qui chaque jour font les pas que la vie met sous leurs pas en dépassant encore et encore leurs peurs sont des fous d'Amour. Tu es une de celle-là ma belle et le sourire que tu nous tends à travers l'humour, c'est la preuve qu'en toi la vie est plus forte que la peur...tes anges gardiens ont veillé sur toi parce que tu es une guerrière de la lumière....Prends soin de toi et surtout vie avant tout et jusqu'au bout....

    Je t'embrasse tendrement

     

     

     

     

     

     

     

     

      • Dimanche 22 Janvier à 22:25

         ma belle Patricia !

        Wow que de belles paroles dans ton écrit !

        Tu dis vrai...  Je te remercie infiniment pour ton

        super beau commentaire, ça me touche beaucoup !

    8
    Mardi 24 Janvier à 09:53

    Bonjour

    je suis tellement émue que je ne peux rien exprimer

    mais quel beau courage et leçon de vie tu nous donnes en partage ! Merci !

    Toute mon amitié.

      • Mardi 24 Janvier à 13:40

         Marie, 

        Tu sais, écrire et partager nos souffrances aident à

        les diminuer à chaque fois !

        Amicalement, bisous,

        MarieCarmen

    9
    Mardi 24 Janvier à 16:07

    Bonjour et merci de m'avoir comprise à mi- mot

    mais pas facile pour tout le monde de parler...

    Bonne fin de journée

    Amitié tout plein

      • Mardi 24 Janvier à 17:04

        Merci beaucoup Marie 

        Amitié tout plein et gros becs de Québec ♥

         

    10
    Vendredi 10 Février à 03:14

    Bonsoir MarieCarmen,

    Quel beau témoignage; ça m'a beaucoup émue, même si tu me l'avais raconté. J'ai perdu un frère du cancer des poumons il y a douze ans; tout comme toi, il n'a pas voulu de chimiothérapie mais comme il souffrait le martyr, à un moment donné il a cédé. Cependant, la chimiothérapie n'a fait que *prolonger ses souffrances*. J'étais très proche de lui. Inutile de te dire que j'ai eu énormément de peine. Il était tellement bon et généreux; il ne méritait pas une telle fin de vie.

    Je te trouve très courageuse. Tu es une battante et je suis persuadée que ton sens de l'humour t'a aidée aussi. Et je vais te confier quelque chose : Tout comme toi, je crois aux anges. On a tous et toutes un ange gardien qui nous protège.

    Je te laisse sur ce. Passe une bonne fin de soirée.

    Mes amitiés les plus sincères.

    Huguette

      • Vendredi 10 Février à 06:43

        Bonsoir douce Huguette,

        Merci énormément pour tes compliments...

        Oui comme toi, je crois que mon sens de l'humour

        a joué dans ma guérison.  Probablement que j'avais

        du courage comme tu le dis, je ne sais pas !!!

        Mais après presque 7 ans, je pense que mentalement

        on oublie jamais cette foutu maladie !

        Gros bisous d'à côté ♥

        MarieCarmen

    11
    Samedi 11 Mars à 17:28

    Bonjour Marie Carmen,

    Je connais une personne assez proche qui a subit un 

    cancer assez grave, elle a eu de la chimio et de la radiothérapie et elle a beaucoup de séquelles de tout cela.
    Cette personne est habitée par la peur, la peur que ça ne s'arrête pas là.  


    Tu ressens beaucoup ce qui se passe dans ton corps et tu sais ce qui tu es bon pour toi, ça n'est pas donné à tout le monde de pouvoir ressentir et même prévoir certaines choses, je me répète, je te dirais qu'il est plus facile pour une femme de ressentir tout cela.
    Continue à être positive, à bien t'entourer surtout et j'espère que tu l'es, et vis de belles choses, autant de petites que des grandes.

    Je t'embrasse,

    Allison

      • Samedi 11 Mars à 22:43

        Bonjour Allison,

        Merci de tes commentaires, c'est très gentil !

        Tu sais, même si j'ai choisi de ne pas faire de

        chimio, la peur est parfois là pour moi aussi !

        Mais par contre, je n'ai naturellement aucunes

        séquelles de cette foutu chimio que j'appelle très

        souvent du poison à rat mais bon ...  parfois on

        a pas le choix d'en faire et probablement que

        certaine personne ont peur de dire non...  Moi

        c'était non et si j'en avais un autre, ce que je ne

        veux surtout pas, je dirais encore non même si ma

        vie serait moins longue.  Je suis comme ça, je ne

        veux pas de chimio...  Mon frère aussi en a eu et

        il est décédé un an après...

        Mon choix était fait, mes enfants étaient avertis

        et je n'ai jamais regrettés.

        Bonne soirée,

        Gros bisous ♥

        MarieCarmen

    12
    Jeudi 30 Mars à 18:45

    Bien chère nouvelle amie MarieCarmen

    Comme je me retrouve dans ton écrit

    Je suis passé par la aussi et je n'ai pas eu de chimio mais bcp de radiothérapie avec mon opération

    Tout comme toi je ne fais plus de contrôle non plus

    voici le lien ou j'explique ( c'est mon autre blog ou je ne vais plus depuis la perte de ma Prince Laika )

    J'ai désactiver les commentaires partout

    https://oceanelaika.wordpress.com/category/maladie-espoir-guerison/

    Bisous tendresse

    martine

    13
    Mardi 4 Avril à 19:42

    Coucou

    Je viens de lire ton bille

    Et en lisant ton histoire je me suis replongée

    En novembre 2013.

    Mon compagnon a aussi subit une lobectomie

    Du poumon droit.

    Il a eu des contrôles tous les 6 mois pendant 2 ans.

    A présent c'est tous les ans.

    Lui non plus n'a jamais voulu de chimio.

    Pour l'instant tout va bien.

    Cependant une épée de Damoclès 

    Rôde au dessus de nos têtes.

    Nous essayons d'oublier aussi ces

    terribles mois de souffrance.

    Nous vivons chaque jour à 100 à l'heure

    Et profitons des moindres moments de bonheur.

    Je te souhaite beaucoup de courage.

    Je t'envoie un gros panier d'ondes positives.

    Bonne soirée avec de gros bisous

     

     

     

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :